Comment mieux s'organiser quand on est chef d'entreprise

Aujourd’hui, on répond à la question de Nina qui nous envoie un email depuis Londres, au Royaume Uni. Elle a lancé son business dans la mode il y a un peu plus d’un an et nous demande:

“Clarisse, merci beaucoup pour tout ce que tu fais.

Je dois t’avouer que j’ai vraiment besoin de tes lumières pour développer mon entreprise. Je n’y arrive pas. J’ai l’impression de passer mon temps à courir. Entre les fournisseurs, les ventes sur le site, le service clients, la Poste, les réseaux sociaux et ma vie, mon chéri qui se plaint de ne plus me voir, je vais bientôt craquer. Je sens que je dois mieux m’organiser mais je ne sais pas absolument pas par où commencer.

Je te suis depuis de nombreuses années et je vois que tu mènes de front plein de projets en même temps, en étant maman en plus. J’ai vraiment besoin que tu me dises comment tu fais! Quels conseils pourrais tu me donner?

Merci d’avance

Nina"


Mes 3 conseils pour mieux s’organiser

Voici ma réponse à Nina, ceux sont 3 étapes à suivre, j’espère qu’elles pourront vous aider.

  1. Prendre conscience de ce qui se passe et ce qui se joue

  2. Choisir et définir ses priorités

  3. Faire un plan et s’y tenir

  • Première étape : prendre conscience de ce qui se passe et ce qui se joue

La prise de conscience est déjà la première étape. Prise de conscience du fait que l’on passe son temps à courir, prise de conscience aussi et surtout de la manière dont on utilise son temps. Dans mon atelier en ligne En Septembre je m’organise, c’est la première partie de ce que nous travaillons ensemble. Prendre conscience de la charge qui pèse sur nos épaules, des activités qui ont du sens pour nous et qui procurent du mieux pour notre entreprise et pour nous même et notre famille. Prendre conscience de tout ce qui parasite, aussi.

Vous seriez surprise de constater, par exemple, le temps que vous passez sur les réseaux sociaux. Plus ils prennent de place dans nos vies, plus les gens ont l’impression d’être débordés… Pas surprenant les français, par exemple, passent en moyenne 1h20 par jour sur les réseaux sociaux. Sur une journée de travail de 8h, cela fait beaucoup! Youtube, Facebook et Instagram ont depuis peu mis en place des outils de “contrôle du temps qu’on y passe”, avec, par exemple sur Youtube, la possibilité de se mettre une alerte si on dépasse un certain temps. Je vous la recommande vivement.

  • Deuxième étape : Choisir

Les journée ne font que 24h, on le sait. Nous ne pouvons pas tout faire, on le sait aussi. Comme je le dis souvent à mes clientes dans le cadre de nos coachings privés, le rôle premier d’un entrepreneur, ce n’est pas de faire, mais de choisir ce qu’on va faire et l’assumer.

Notre rôle premier en tant qu’ entrepreneur, ce n’est pas de faire, mais de choisir ce qu’on va faire et l’assumer.
— Clarisse LIBENE

Faire des choix en matière d’activités et de tâches, c’est savoir se définir des priorités et c’est manoeuvrer son entreprise. C’est définir une stratégie et ne pas en dévier. Malheureusement, nous les femmes avons été conditionnées à faire plaisir à tout le monde et à ne pas savoir dire non. Ce fut un grand apprentissage pour moi d’apprendre à dire non et dépasser la peur d’être jugée comme égoïste, comme une mauvaise mère, comme une femme “trop ambitieuse”. Lorsque j’ai appris à me débarrasser, vraiment, du regard des gens sur moi, j’ai alors pu avancer et faire ce que je veux, quand je le veux. Ma productivité a littéralement décuplé. Ma créativité aussi. Comme le dit si bien notre amie Beyonce I’ma Grooooooown Woman I can do what EVER I want !






Troisième étape : mettre en place un plan et le suivre

Bintou Camara, la fondatrice de la marque de cosmétiques Biolissime, nous expliquait dans le live que nous avons eu avec elle l’importance d’anticiper, de voir loin pour soi et pour son équipe. Dans l’atelier en ligne, je vous donne les bases pour revoir votre organisation à l’année, à la semaine et au quotidien. Si vous n’êtes pas encore inscrite, je vous le recommande vraiment, il fait vraiment toute la différence. Parfois, on a tellement la tête dans le guidon qu’il nous est impossible d’envisager de faire les choses autrement. Parfois aussi, nous n’avons pas connaissance de certaines ressources que nous avons à notre disposition pour nous soulager dans notre business. Une des aides les plus importantes dans la croissance de mon business fut le recrutement d’une assistante virtuelle il y a 2 ans. Je n’aurais jamais cru cela possible. Et pourtant cela existe.

Une fois que l’on a imaginé sa nouvelle organisation, le plus dur c’est bien de s’y tenir.

Hier, avec une de mes clientes, je reprenais contact avec elle après 3 mois de gestion de son temps en autonomie. Elle m’avouait à quel point cela avait été dur de se tenir à sa nouvelle organisation et à quel point les parades que je lui ai donné pour dire non de manière élégante avaient été utiles. N’hésitez pas à faire appel à nous pour vous aider, apporter un regard extérieur sur votre organisation et vous aider à passer votre business à l’étape supérieure!

Et vous, comment vous en sortez vous? N’hésitez pas à nous faire part de commentaires par email comme d’habitudes hello@labeautedigitale.fr.

Prenez grand soin de vous

Clarisse